• Actualités,  Edition

    Démarche ou crève, le premier appel à textes de fantasy administrative !

    Alors que la campagne des Portes de l’Envers se poursuit, il est l’heure de révéler notre nouvel appel à textes ! Alors, préparez vos plumes, sortez vos CERFA, c’est l’heure de Démarche ou crève ! 1/ Thème Vous êtes-vous déjà demandé quelles étaient les instances compétentes pour résoudre les litiges entre elfes et gobelins ? Quel droit trouvait à s’appliquer dans les Mers Infinies de l’Outremonde ? Si les formalités pour devenir aventurier n’étaient pas, finalement, une forme d’aventure à elles seules ? Bienvenue dans Démarche ou crève, un appel à textes où la fantasy la plus pure côtoie l’administration la plus terrible. Vous intéresserez-vous aux contrats démoniques ? Créerez-vous…

  • Edition,  Projets Sillex

    On topographie l’Isekai à la française (enfin, on essaie) !

    Remontons dans le passé, si vous le voulez bien. On est en octobre 2018, et les premiers chapitres de SSS-Class Suicide Hunter viennent de paraître (fichtre, j’avais du temps à l’époque…). Bien que pas directement rattachable au genre de l’Isekai, le scénario en suit cependant une des lignes directrices : la mort du personnage (réelle ou métaphorique) mène à de nouveaux choix de vie et une forme d’ascension (là encore, qui peut être sociale, physique, voire socialement physique). Je lis ça, et je me dis que, tout de même, il y a comme une étrange obsession du webtoon coréen pour les histoires de réincarnation et de remise à zéro. Un peu…

  • Edition

    « C’est un demi-cadratin, ça, non ? », ou comment se passe l’examen d’un texte chez Sillex.

    (OK, c’est un titre qui surfe sur le cadratin-gate, mais on m’a forcé) Lorsqu’on envoie son manuscrit (ou sa nouvelle) à un éditeur, on ressent parfois ce qu’un voyageur peut ressentir en laissant son bagage disparaître sur le tapis roulant : un sentiment confus que tout est normal combiné à l’inquiétude irrationnelle de ne pas trop savoir ce qui se passe derrière. Et quand on ne sait pas, souvent, on s’invente des petits rituels (les chaussettes sur les côtés pour éviter que la valise soit déséquilibrée, une double étiquette « au cas où », etc.) au taux de réussite assez aléatoire. En réalité, si on avait accès à l’arrière-boutique, on verrait facilement…

  • Edition

    Quelques conseils pour répondre à un appel à nouvelles !

    Bonjour à toutes et tous ! Je suis ravi de vous retrouver aujourd’hui pour partager avec vous quelques conseils en lien avec les appels à texte ! (en particulier les nôtres, mais pas que). Parce que si vos retours sur les AT Féro(ce)cités (qui est encore en cours de financement, foncez-y !) et Isekai nous ont appris une chose, c’est que savoir par quel bout prendre l’exercice, ce n’est pas toujours évident ! C’est parti, donc ! 1 – Lisez l’appel à textes en entier. Mon premier conseil paraît évident, mais il est fondamental : il faut lire le texte d’accompagnement de l’AT. Même si le sujet vous paraît suffisamment éclairant, même si vous avez…

  • Actualités

    5 questions que vous pourriez vous poser autour de notre appel à textes Isekai.

    C’est donc officiellement le lancement de ce blog, et je n’aurais pas pu imaginer meilleur article pour débuter que celui-ci, qui accompagne ce nouvel appel à textes autour du thème de l’Isekai ! Pour rappel, en voici le texte : 1/ Thème « Sur l’eau calme voguant sans trêve… Dans l’éclat du jour qui s’achève… Qu’est notre vie, sinon un rêve ? » Réincarnés, transportés ou même invoqués dans un autre monde, les personnages de vos nouvelles, eux, ne rêvent pas : les voilà dans un ailleurs qu’ils ne connaissent pas. Savaient-ils qu’ils s’y rendraient ou y sont-ils apparus malgré eux ? Y seront-ils entourés de merveilles ou pourchassés sans relâche ?…

  • Edition

    Edition, révolution et Bisounours.

    Ceci n’est pas une intro. « Entre les conclusions du rapport Racine, la tribune récente d’Audrey Alwett et Christophe Arleston, et les soubresauts provoqués par l’interview de Vincent Montagne dans les Echos, les éditeurs n’ont pas bonne presse ces derniers jours. Pourtant, derrière ce même terme, se trouvent des structures qui n’ont de commun que le métier (et encore). Qui pourrait prétendre aujourd’hui qu’une maison d’édition comme Gallimard dispose des mêmes responsabilités et des mêmes pouvoirs qu’une autre de taille bien plus modeste ? » C’est probablement comme ça qu’un petit éditeur devrait débuter une tribune. Ce serait le plus confortable, le plus raisonnable et le plus audible (parce qu’on écoute plus les…

  • Parole d'éditeur

    Madharva, parole d’éditeur !

    Choisir d’écrire un roman cyberpunk n’est pas un choix neutre. Comme la science-fiction dans son ensemble, le genre questionne notre rapport au futur et aux rapports humains désincarnés. Mais ce qui le distingue véritablement en tant que sous-genre, ce sont l’hébétement technologique et l’emballement capitaliste. Avec Madharva, Mathieu Rivero en fait autre chose. D’abord, parce qu’il fait de l’Art un pivot de son action, comme une grande constante qui nous lierait à l’humanité décrite dans ses pages. Ensuite, parce qu’il réfute le futur méga-corporatiste, fait de sociétés multinationales qui contrôlent tout et tout le monde. Enfin, parce qu’il rattache au transhumanisme, et à la cybernétique des corps, une éthique plus…

  • Parole d'éditeur

    Face au dragon, parole d’éditeur !

    Des propres mots d’Isabelle Bauthian, son autrice, Face au dragon est le roman qu’elle aurait aimé lire adolescente. De fait, une héroïne aussi remarquable que Poly ne peut qu’inspirer ses lecteurs les plus jeunes à aller vers plus de tolérance et de compréhension de l’autre, à faire preuve d’ingéniosité et à toujours remettre en question ses certitudes. Pour autant, en tant qu’éditeur ayant passé le cap de l’adolescence depuis quelques années, je crois pouvoir affirmer que si ce roman est aussi touchant, c’est qu’il s’adresse avant toute chose à l’adulte que nous aimerions être, quel que soit notre âge. Les émotions et les questionnements qui traversent les occupants de l’île…

  • Plumorama

    Plumorama : conclusion !

    Salut les dragonautes ! Nous sommes de retour, et aucun mauvais tour n’est en vue. Bien au contraire, nous allons aujourd’hui vous parler des conclusions de notre projet de coeur : le Plumorama. Derrière ce nom un poil cryptique (mélange entre Plume et Panorama), nous avons voulu interroger les auteurs qui forgent les littératures de l’imaginaire aujourd’hui et réaliser une étude à un instant T de leurs conditions de travail et de leur manière d’appréhender l’acte d’écriture (je vous invite à aller lire la note d’intention juste là !). Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’à cet appel, nombreux sont les auteurs qui ont répondu présent et que nous…

  • Plumorama

    Plumorama : Lionel Davoust

    Photographie par Mélanie Fazi   Ce jour devait arriver… Le jour où Lionel Davoust, insigne auteur et astrologue, répond à nos questions du Plumorama et nous offre dans un entretien passionnant *sa* vision de l’écriture (en tout cas sur les éléments qu’il n’a pas déjà eu l’occasion d’évoquer dans son podcast Procrastination). Merci infiniment à lui d’avoir pris ce temps et j’espère que l’interview vous plaira !     What about a dragon ?   Bonjour Lionel Davoust !   Y’a-t-il vraiment besoin de vous présenter ? Vous êtes l’auteur de la trilogie Léviathan mais aussi le créateur de l’univers d’Evanégyre qui se décline à travers de nombreux romans aux ambiances diverses…