• Parole d'éditeur

    Madharva, parole d’éditeur !

    Choisir d’écrire un roman cyberpunk n’est pas un choix neutre. Comme la science-fiction dans son ensemble, le genre questionne notre rapport au futur et aux rapports humains désincarnés. Mais ce qui le distingue véritablement en tant que sous-genre, ce sont l’hébétement technologique et l’emballement capitaliste. Avec Madharva, Mathieu Rivero en fait autre chose. D’abord, parce qu’il fait de l’Art un pivot de son action, comme une grande constante qui nous lierait à l’humanité décrite dans ses pages. Ensuite, parce qu’il réfute le futur méga-corporatiste, fait de sociétés multinationales qui contrôlent tout et tout le monde. Enfin, parce qu’il rattache au transhumanisme, et à la cybernétique des corps, une éthique plus…

  • Parole d'éditeur

    Face au dragon, parole d’éditeur !

    Des propres mots d’Isabelle Bauthian, son autrice, Face au dragon est le roman qu’elle aurait aimé lire adolescente. De fait, une héroïne aussi remarquable que Poly ne peut qu’inspirer ses lecteurs les plus jeunes à aller vers plus de tolérance et de compréhension de l’autre, à faire preuve d’ingéniosité et à toujours remettre en question ses certitudes. Pour autant, en tant qu’éditeur ayant passé le cap de l’adolescence depuis quelques années, je crois pouvoir affirmer que si ce roman est aussi touchant, c’est qu’il s’adresse avant toute chose à l’adulte que nous aimerions être, quel que soit notre âge. Les émotions et les questionnements qui traversent les occupants de l’île…